CARITAS DEVELOPPEMENT GOMA
CARITAS DEVELOPPEMENT GOMA

Une coopérative agricole rayonne par ses actions à Birambizo

23
0 0
Read Time:3 Minute, 20 Second

A travers son projet ‘’village agricole intégré’’ exécuté à Birambizo dans le groupement de Bukombo, la Caritas Goma a érigé la COOPABU (coopérative agricole de Bukombo) au profit de la communauté locale. Ce projet de résilience financé par la Caritas Allemagne pour une période de cinq ans, vient impacter sur les conditions socio-économiques des ménages.

D’une manière générale, les populations rurales africaines sont confrontées à de nombreux problèmes liés au développement local. Ces problèmes sont multiples et fragilisent leurs conditions de vie sociale. Ils se résument essentiellement à la question de la pauvreté, affirment plusieurs chercheurs. C’est pourquoi la Caritas Goma,  par ses interventions, se bat en milieu rural pour apporter un ouf de soulagement.

Eriger une association autonome de personnes volontairement réunies pour satisfaire leurs aspirations et besoins économiques, sociaux et culturels communs au moyen d’une entreprise dont la propriété est collective et où le pouvoir est exercé démocratiquement, est l’une des remèdes pour développer les zones rurales, surtout dans l’approche de résilience adoptée par la Caritas Goma.

Pour Justin Akili, coordonnateur du bureau diocésain de développement au sein de la Caritas, les coopératives jouent un rôle important d’entraide dans les zones rurales, surtout là où les entreprises hésitent à se rendre et où l’administration publique n’offre pas de services de base. Elles créent des opportunités d’emploi productif, et offrent aussi des soins de santé, l’éducation, l’eau potable, un meilleur assainissement, des routes et l’accès aux marchés, tout en donnant une ‘’voix’’ plus forte aux communautés rurales.

Avoir une coopérative agricole à Birambizo est un besoin incontournable senti depuis des décennies. D’une population dynamique, engagée dans l’agriculture et l’élevage ; ce groupement renferme beaucoup de potentialités pour son développement. C’est la raison par laquelle les membres adhérents dans ladite coopérative affluent du jour le jour pour booster le développement de leur village.

En prouvant les bienfaits de la COOPABU, Faustin Mao Kahombo, chef de localité de Bukombo s’est livré au micro de la cellule de communication de la Caritas : « les coopératives agricoles offrent d’importants avantages économiques aux agriculteurs, par le partage et la mise en commun des ressources, un meilleur accès aux marchés, de meilleurs rendements pour leurs produits, et renforcent leur position de négociation. Cette coopérative de Bukombo sert à faciliter l’entrée dans la transformation alimentaire, en permettant ainsi aux membres d’avoir accès à des marchés à plus grande valeur ajoutée et d’y gagner pour l’auto prise en charge ».

Pour sa part, Joséphine, membre permanant de la coopérative et leader communautaire de son état, palpe l’impact réel du projet : « comme membre, notre coopérative agricole améliore déjà nos moyens de subsistance et nos réinvestissements locaux. Elle soutient le développement rural et la viabilité de nos communautés. Depuis 2019, cette coopérative assure la protection sociale des membres, en réduisant ainsi la vulnérabilité surtout en temps de crise, et leur évitent de tomber dans la pauvreté ».

Des éloges frisent de partout dans le groupement de Bukombo. Pour certains agriculteurs, l’ère de développement assuré pour la zone ciblé est au rendez-vous.  ‘’En voyant de tonnes de haricot, maïs, sorgho, soja, pommes de terre, des légumes et autres produits maraichères récoltés à Birambizo par les membres de la coopérative eux-mêmes; l’on se dit que le moment tant attendu a sonné pour un développement mur et digne », affirment les petits commerçants venus assister à la récolte.

Pour prouver la maturité de la coopérative, ses membres assurent le cycle normal de production ; de la location de l’espace agricole de plus de 10hectares à la commercialisation, la COOPABU est une perle d’un processus cumulatif des savoirs et d’expériences.

Signalons que cette coopérative agricole est multisectorielle : la pisciculture, l’apiculture, le micro crédit, l’agriculture, l’élevage rotatif, l’alphabétisation des jeunes et adultes,…. Tels sont les secteurs qui réunissent les membres dans un dynamique participatif de coopération.

Augustin Kandi-Da,  Cellule de Communication/ Caritas Goma

Happy
Happy
100 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

2 thoughts on “Une coopérative agricole rayonne par ses actions à Birambizo

  1. Comment pouvons nous bénéficier votre accompagnement dans la sécurité alimentaire étant donné que nous nous poursuivons presque les mêmes objectifs et dans un même zone d’intervention?
    Nous sommes Solidarité pour l’Encadrement et Lutte contre la Pauvreté. SELP asbl

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

 

BIENVENUE!

× Besoin d'aider ?