CARITAS DEVELOPPEMENT GOMA
CARITAS DEVELOPPEMENT GOMA

Caritas Goma célèbre la Journée mondiale de lavage des mains à Kirotshe

315
0 0
Read Time:3 Minute, 40 Second

C’est dans le cadre du projet intégré nutrition-santé exécuté par la Caritas Goma dans la zone de santé de Kirotshe sous l’appui financier de la Coopération Suisse, que la journée mondiale de lavage des mains a été célébrée  à l’institut Miséricorde divine par les élèves, enseignants et la population environnante pour lutter contre les maladies d’origine hydrique

Il est 7h dans la matinée, les élèves sillonnent dans la cour scolaire pour asseoir les préparatifs de ladite journée. Sceau, savon, gel hydro alcoolique, eau, et autres dispositifs de lavage des mains sont installés dans les endroits stratégiques et publics du village pour la cause.  Célébrée chaque 15 octobre, la Journée mondiale du lavage des mains est consacrée à la promotion du lavage des mains qui constitue l’un des moyens les plus importants de prévenir les maladies et de sauver des vies.

Le thème retenu pour l’édition de cette année, « Notre avenir est à portée de main – Avançons ensemble », reconnaît que la dynamique mondiale en faveur du lavage des mains est un moyen essentiel de prévenir la transmission de la COVID-19 tout en soulignant la nécessité de poursuivre sur cette lancée même après la pandémie.

Malgré l’attention mondiale portée à l’hygiène des mains, la population de Kirotshe n’a toujours pas accès au savon et à l’eau. Par exemple, à Shasha, seul un ménage sur quatre environ dispose de commodités pour le lavage des mains à l’eau et au savon, a laissé entendre Feza Mumpfiritsa, relais communautaire du milieu.

Dons son discours, Jules, animateur communautaire de la zone de santé de Kirotshe a sensibilisé les élèves ainsi que la population à l’hygiène : « alors que nous célébrons la Journée mondiale du lavage des mains, j’exhorte les gouvernements, les partenaires et les communautés à intensifier les stratégies visant à élargir l’accès à l’eau potable et à l’assainissement, car le lavage des mains à l’eau et au savon fait partie des interventions les plus rentables pour réduire la transmission des maladies. J’invite instamment chacun d’entre nous à se rappeler que nous pouvons sauver des vies chaque seconde, et que le lavage des mains permet d’éviter la propagation de la COVID-19 et d’autres maladies ».

Dans la foule, Aristote Ahadi étudiant en 6ème année secondaire a fait entendre sa voix: « les 11 techniques de lavage des mains que nous venons d’apprendre en ce jour en faisant la pratique à tour de rôle, est très capital pour nous élèves car, nous allons combattre les maladies virales et hydriques qui causent tant de morts dans nos milieux ». Ce leader de l’institut Miséricorde divine a renchérit avec détermination : « dès maintenant je deviens ambassadeur de l’hygiène ; désormais,  je vais sensibiliser mes collègues et tout mon village à cette pratique afin de lutter contre la maladie à covid-19, la diarrhée, le choléra,….. »

Le thème de cette année, « Notre avenir est à portée de main – Avançons ensemble », appelle toute la société à prendre des mesures collectives alors que nous travaillons activement à l’hygiène des mains, universelle. Cette période sans précédent donne une impulsion unique à l’institutionnalisation de l’hygiène des mains en tant qu’élément fondamental de la santé et de la sécurité. Les enseignements de l’année écoulée ont souligné la nécessité d’une action collective pour remédier une fois pour toutes à la négligence historique des investissements, des politiques et des programmes d’hygiène des mains. Alors que nous continuons à lutter contre la pandémie en cours et commençons à entrer dans une nouvelle normalité, notre avenir est à portée de main.

Signalons que chaque année depuis 2008, la Journée mondiale du lavage des mains est célébrée le 15 octobre afin de promouvoir le lavage des mains à l’eau et au savon comme un moyen facile, efficace et abordable de prévenir les maladies et de sauver des vies. Lorsque le lavage des mains au savon est pratiqué à des moments clés, comme après avoir utilisé les toilettes ou avant de manger, il peut réduire considérablement le risque de diarrhée et de pneumonie, qui peuvent causer des maladies graves et la mort. Le lavage des mains au savon contribue également à prévenir la propagation d’autres infections et virus, notamment la grippe et la COVID-19.

Augustin KANDI-DA

Cellule de Communication

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *