CARITAS DEVELOPPEMENT GOMA
CARITAS DEVELOPPEMENT GOMA

Renforcement des capacités des leaders locaux sur la gestion des risques et catastrophes par la Caritas Goma

175
0 0
Read Time:2 Minute, 58 Second

60 leaders locaux en territoire de Nyiragongo sont entrés en formation ce lundi 30 aout 2021 dans l’objectif d’éduquer la population sur la prévention et la réduction des risques liés aux catastrophes naturelles, surtout pendant la période éruptive, dans le cadre du projet Aide humanitaire d’urgence et de protection des personnes les plus touchées par l’éruption volcanique du Nyiragongo, au Nord-Kivu en République Démocratique du Congo, financé par la Caritas Australie.

Les risques et catastrophes paraissent inévitables dans notre vie, c’est pourquoi nous devons apprendre à vivre avec ceux-ci, propos dit par le facilitateur Honoré Chiraba, chercheur à l’observatoire volcanologique de Goma et point focal de l’OVG auprès du conseil provincial de gestion des risques et catastrophes. Celui-ci martèle sur la préparation de la population aux catastrophes naturelles, surtout la catastrophe naturelle que connait le territoire de Nyiragongo, la ville de Goma et ses environs.

Introduction (contexte et problématique), La présentation du volcan ; Les différents risques du volcan et autres ; les mesures et précautions à prendre ; le plan de contingence et rôles de différents acteurs ; projection d’une vidéo ; Jeu de questions & réponses ; sont les différents points qui ont été décortiqués pendant l’atelier.

Le facilitateur sied d’ajouter que lorsqu’on constate qu’il y a éruption, la première chose à faire c’est de nous préparer, de sensibiliser toutes les couches de la population, préparer les voies d’évacuation et enfin préparer les sites d’accueil.

Signalons que les tunnels volcaniques ont de nombreux risques qui peuvent affecter les populations. Certaines familles dans la ville de Goma et du territoire de Nyiragongo les utilisent comme fosses septiques pour leurs toilettes car ils ne remplissent jamais, d’autres en font des lieux de prière c’est le cas de Jangwa à Turunga dans le groupement de Mudja.  A cet effet, le facilitateur exhorte les participants de ne plus se servir des tunnels volcaniques car ils sont très dangereux.

Dans un entretien avec la cellule de communication Kahambu Espérance déclare que : « Nous remercions la Caritas Goma de nous avoir donné l’opportunité de participer à cet atelier de formation sur la gestion des risques et catastrophes, surtout les risques liés à l’éruption du volcan Nyiragongo qui est notre grand voisin. Sur ce, nous devons apprendre à vivre avec celui-ci. Nous ne devons pas l’ignorer et croire que le volcan ne va plus entrer en éruption. Cette formation m’a été utile car ça m’a lavé des confusions que j’avais en rapport avec le volcan ».

A ce propos, Kavira Rachel d’ajouter que : « C’est ma première fois de vivre cette situation d’éruption volcanique. J’avais peur quand on me racontait la situation de l’éruption volcanique de Nyiragongo de 2002, alors je vivais avec cette grande terreur en moi jusqu’à la récente éruption de 2021. A travers cette formation, je viens d’apprendre tant de nouvelles choses sur les risques liés au volcan et comment s’y prendre. Désormais je sais comment réduire les risques et comment se préparer pour l’évacuation lors de l’éruption volcanique.

Enfin, Christophe Letakamba, officier de protection au sein dudit projet rappelle aux participants que c’est à leur tour d’aller informer, former et sensibiliser les populations sur la risques et catastrophes.  Il conclut par des mots de remerciements adressés au facilitateur et en suite aux 60 participants.

Angèle Buke

Cellule de communication

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *