CARITAS DEVELOPPEMENT GOMA
CARITAS DEVELOPPEMENT GOMA

Des participants communautaires bénéficient des géniteurs de la part de la Caritas Goma

312
1 0
Read Time:2 Minute, 23 Second

Dans l’objectif de renforcer la résilience et le relèvement communautaire, la Caritas Goma à travers le programme TUINUKE, Protection et Moyens de subsistance durables, a procédé à la distribution des géniteurs aux associations paysannes le jeudi 4 mai 2023 à Minova, dans le territoire de Kalehe.  Un projet financé par la Caritas Australie.

Depuis son début, à sa première phase d’exécution, le Programme TUINUKE, Protection et Moyens de subsistance durables œuvre au développement économique en combinant des efforts pour améliorer la qualité de vie des communautés rurales, à renforcer et à améliorer l’accès aux compétences, aux marchés et aux activités génératrices de revenus(AGR).

C’est dans ce même souci de participer au relèvement économique des communautés que des participants communautaires ont été dotés de six géniteurs par association paysanne.

Ces chèvres seront gérées et élevées par les mêmes associations paysannes de manière à ce que quand elles mettent bas les caprins seront donnés aux participants communautaires jusqu’à ce que chacun d’eux ait un géniteur à élever.

Emerveillés par cet acte, les participants communautaires ont manifesté leur satisfaction à l’égard du programme qui les accompagne, c’est le cas de Fundo Willy, Président de la CAP (Coopérative des associations paysannes) qui a partagé sa joie : « Nous sommes très réjouis de cet accompagnement de la part du programme TUINUKE, pour nous, c’est comme un père qui veut voir son enfant grandir en toute prospérité. Nous remercions les Caritas Australie et Goma qui nous poussent toujours à aller de l’avant à travers les différentes actions qu’elles organisent à notre faveur. Nous venons d’être renforcés à travers cette dotation des géniteurs qui vient remonter nos conditions de vie car si nous prenons biens soin d’eux, dans moins de deux ans chaque membre de l’association paysanne(AP) aura sa propre chèvre. Ainsi, je nous invite à travailler encore fort, à nous approprier les activités de nos AP pour le bien-être de notre communauté et de nos ménages ».

Présent à cette activité, Eugène Gashabuka, Ir Agronome dans ledit projet, exhorte tous les participants communautaires à s’approprier le programme et à bien prendre soin des géniteurs reçus. Il a ensuite signalé que cette distribution s’est faite à la façon d’une foire animale dans laquelle les participants communautaires eux-mêmes ont apporté des géniteurs de leur choix en contrepartie d’une somme d’argent donné par le programme après une discussion de prix entre participants communautaires et fournisseur.

Signalons que ces participants communautaires ne vivent pas que de l’élevage mais ont aussi des champs qu’ils exploitent ; et des activités génératrices des revenus qu’ils parviennent à mettre en œuvre grâce l’appui financier que le programme avait introduit dans la caisse d’épargne de la CAP.

 

Angèle Buke

Cellule de Communication

 

 

 

 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *