CARITAS DEVELOPPEMENT GOMA
CARITAS DEVELOPPEMENT GOMA

Kibumba approvisionné en eau potable par la Caritas Goma

214
0 0
Read Time:2 Minute, 45 Second

Grâce à l’appui financier de l’ambassade de Pays-Bas via le programme Water 4 Virunga et MDF-AC, la Caritas Goma exécute un projet d’adduction d’eau de Kamira à Kibumba. Un projet qui vient soulager le besoin longtemps ressenti par la population de Kibumba en territoire de Nyiragongo, à l’Est de la République Démocratique du Congo.

Située à plus ou moins 20km de la ville de Goma, dans la province du Nord-Kivu, la commune rurale de Kibumba connait une pénurie d’eau potable depuis son existence. Les paisibles paysans qui n’ont jamais vu de l’eau couler de leurs robinets, verront d’ici peu, cette denrée  à la plus grande joie de tous.

L’eau est captée à partir de la source de Kamira avec un débit satisfaisant et dont la tuyauterie parcourt 40km de distance pour atteindre la zone ciblée.  Déjà les travaux s’effectuent au niveau de Rugari précisément à Rubumba (soit 14 km pour atteindre Kibumba) où la phase du creusage, terrassement des tranchées et de fusion  et raccordement des tuyaux se réalise. Selon l’expertise des ingénieurs, il ne reste que la construction du réservoir au niveau de Kibumba.

5 vannes de contrôle seront mises en place afin d’arrêter l’écoulement de l’eau et de permettre une bonne maintenance lors des pannes qui peuvent subvenir, vu la distance qui est grande du captage à Kamira jusqu’à Kibumba, a déclaré Julson Kambale, Ingénieur superviseur.

 Ce projet prévoit approvisionner d’abord la cité de Kibumba avant d’élargir la zone de distribution. La source de Kamira est principale du fait qu’à travers celle-ci plusieurs entités sont servies. C’est une source constituée de plusieurs captages d’eau, d’où la raison même de capter de l’eau. Pour faire arriver l’eau à Kibumba, Kamira possède à son sein un bac de décantation qui, à son tour, renforce le réservoir en eau venant des autres sources afin d’avoir un début satisfaisant pour alimenter Kibumba, déclare Baraka Musayi, superviseur des travaux du projet AEPKK.

Pour Habyarimana Michael, sensibilisateur social au sein du projet les travaux se réalisent à pas de géant sauf le mauvais état des routes. Nous mobilisons les paysans ayant des champs sur la ligne de construction pour faire passer la tuyauterie dans leurs champs. A cet effet, ces derniers sont bienveillants et généreux vu que c’est un projet bénéfique à tous, ajoute Habyarimana.

 « Nous attendons impatiemment la fin des travaux car nous contentons des eaux des pluies et qui ne sont pas bonnes pour la santé puisque nous n’avons aucune autre source d’eau. Je remercie la Caritas Goma d’avoir pensé à nous », déclare pour sa part Hakizimana Grégoire, un habitant de Kibumba

Un peu plus loin c’est Nyiramwiza, mère de 7 enfants et veuve qui se réjouit de pouvoir trouver l’eau pour préparer, lessiver, cuisiner et même préparer le ‘’Musururu’’ (boisson locale) pour la survie de sa progéniture ».

Signalons que les travaux iront jusqu’à la fin du mois de février 2022 pour atteindre les 40km prévus par le projet et pour desservir la population de Kibumba qui est d’environ 40 000 personnes.

Angèle Buke

Cellule de communication/Caritas Goma

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *