CARITAS DEVELOPPEMENT GOMA
CARITAS DEVELOPPEMENT GOMA

Vers la résilience des communautés dans les Z.S de Nyiragongo et Rwanguba

9
0 0
Read Time:4 Minute, 23 Second

Dans l’objectif de rendre la communauté capable à surmonter de grandes difficultés et à s’épanouir en présence de grands risques et à s’adapter avec succès face aux menaces qui mettent en danger son développement, le consortium Caritas-Développement Goma, World Vision et REMED accompagné techniquement par la Division provinciale du plan, a lancé le mercredi 29 juin 2022, un projet de renforcement de la résilience des communautés aux services sociaux de base et de promotion de la cohésion sociale dans les zones de santé de Nyiragongo et Rwanguba. Le projet est financé par KFW et le Gouvernement Allemand et ce, dans le cadre des interventions spécifiques de l’Unicef et ses partenaires au projet conjoint de résilience.

La province du Nord-Kivu victime de plusieurs conflits et catastrophes naturelles, cela depuis plusieurs années ; les zones de santé de Nyiragongo et Rwanguba n’y ont pas échappé. C’est ce qui explique la nécessité d’un projet de résilience et non d’urgence dans ces deux zones en vue de promouvoir la capacité des enfants, des communautés et des systèmes à résister, anticiper et prévenir les stress et des chocs en faisant progresser les droits de chaque enfant avec une attention particulière aux enfants les plus vulnérables et défavorisés, de manière à soutenir le développement économique et social, préserver l’intégrité et ne pas aggraver la vulnérabilité ; a souligné d’entrée de jeu Christian Kasereka, Chef des programmes de World Vision et président du Consortium.

Un projet qui va intervenir dans plusieurs secteurs notamment dans la nutrition, l’éducation, la communication pour le changement des comportements, le Wash, Eau, Hygiène et assainissement ainsi dans les problèmes de genre et violences sexuelles. Cela sous plusieurs plateformes, entre autres : Ecole, Centre de formation technique, santé, communauté et Institution, a renchéri Christian Kasereka.

Pour assurer la durabilité de ce projet, ce dernier a été conçu selon l’approche NEXUS qui permettra de créer des passerelles programmatiques entre la composante humanitaire et le développement (et inversement) pour atteindre des résultats collectifs contribuant à la réduction des besoins humanitaires de manière durable.

Présent à ces assises l’Administrateur adjoint du territoire de Nyiragongo a rassuré les partenaires en promettant de s’approprier ledit projet, car ce dernier vient résoudre les problèmes liés à la santé et participer au développement éducationnel des enfants dans les zones ciblées : « Après avoir compris l’objectif de ce projet, j’approuve qu’il est le bienvenu et bien reçu dans le territoire de Nyiragongo. Face aux différents défis auxquels font face les communautés de Nyiragongo, je crois que le projet a bien ciblé les zones et les secteurs d’intervention. Je loue le vœu des partenaires, celui de mettre ce projet au profit de la communauté et nous invite tous à une franche collaboration durant toute la période d’exécution et de l’après projet ».

Signalons que dans ce projet de consortium, la Caritas Goma contribuera à l’amélioration durable des conditions des élèves et des personnels éducatifs à travers l’accès aux services EHA (Eau, hygiène et assainissement) dans les écoles ciblées ; assurer l’accès à l’eau potable dans 25 écoles(branchements aux réseaux d’eau existants) tout en prenant en compte des besoins spécifiques des femmes et filles, assurer la formation des brigades scolaires pour la gestion des activités EHA, gestion de l’hygiène menstruelle, sur le genre et la prévention des VBG et AES. Former des élèves sur la gestion de l’hygiène menstruelle et avoir des discussions ciblées avec les filles pour bien prendre en compte leurs perspectives et leurs éventuels besoins spécifiques dans la mise en œuvre des services WASH.

REMED (Réseau des Médias pour le Développement) va renforcer les capacités des acteurs communautaires (FL, membres de CAC/CEC) en Communication pour le changement des comportements(C4D), appuyer la nutrition à assise communautaire(NAC) dans les aires de santé de Nyiragongo et Rwanguba ; appuyer la formation et l’habilitation des Leaders locaux, religieux et relais communautaires à prendre en charge la résolution pacifique des conflits au sein de la communauté ; ainsi qu’accompagner les communautés des zones de santé de Nyiragongo et Rwanguba dans l’amélioration de leur condition d’accès en EHA de façon durable.

Quant à World Vision, les activités suivantes seront mises en œuvre : Formation professionnelle et en compétence de vie pour accéder à des moyens de subsistance durables et Inclusifs, ceci en faveur des jeunes et adolescents vulnérables non-scolarisés ( compétence de vie et kits d’insertion socio-économiques accordés aux jeunes, alphabétisation fonctionnelle en faveur des jeunes non scolarisés et déscolarisés dans les centres techniques et agricoles, fournir les formations techniques en agriculture/en petit élevage et activités liées à la production/transformation alimentaire ou autres métiers choisis ainsi qu’en gestion d’activités génératrices des revenus pour leur intégration socio-économique) ; et contribuer au renforcement de la cohésion sociale grâce à l’éducation à la paix à travers les centres de formation technique.

Notons que ce projet a une durée d’exécution allant du 1er juillet 2022 au 31 décembre 2023 et sera mis en œuvre au profit de 679 494 bénéficiaires directs (Filles, garçons, femmes et hommes) grâce à un budget de 9,5 millions de dollars américains.

Angèle Buke

Cellule de Communication

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

 

BIENVENUE!

× Besoin d'aider ?