CARITAS DEVELOPPEMENT GOMA
CARITAS DEVELOPPEMENT GOMA

Tri des poissons tilapias dans les cages flottantes à Kiniezire.

14
0 0
Read Time:2 Minute, 30 Second

Dans l’objectif de contrôler l’état bio-sanitaire des alevins ensemencés et de faciliter le calibrage des alevins selon l’évolution et la croissance, un tri des poissons a été rendu effectif du 21 au 24 juillet 2022, dans le cadre du projet de pisciculture en faveur de femmes, membres des groupes SILC à Goma et à Kiniezire, projet appuyé par CAFOD_Caritas d’Angleterre et Pays de Galles  pour une période de 12 mois à dater de janvier 2022.

Dans la plupart de cas d’élevages, celui des poissons nécessite aussi un suivi régulier et soucieux de l’état bio-sanitaire des alevins afin de combattre toute forme de mortalité et de cannibalisme qui peut subvenir d’un moment à un autre, et cela pour chaque période d’âge des poissons. C’est dans ce même cadre que la Caritas Goma, à travers son projet de pisciculture en faveur des femmes des groupes solidaires, met toute son énergie dans le suivi de l’évolution de la croissance des alevins tilapia nilontica qu’elle élève dans deux cages flottantes à Kiniezire.

Souvent, dans l’eau et/ou dans des cages flottantes, les alevins peuvent se trouver face à des nombreux problèmes qui peuvent être à la base de leur mortalité, notamment le cannibalisme, le frottement qui peut engendrer des blessures, la non adaptation au type d’eau, l’hétérogénéité des sexes et d’âges, etc.

Face à ces différents obstacles cités ci-haut, le tri et la bonne alimentation sont des solutions les plus raisonnables envisagées par la Caritas Goma une fois les deux mois afin de combattre et lutter contre toute mortalité qui pourrait subvenir et assurer la bonne croissance de ces espèces aquatiques.

Notons que ce premier tri dans les deux cages flottantes a consisté à séparer les alevins suivant leurs âges et tailles en les écartant des types des poissons riverains autres que les tilapias nilontica qui se seraient déjà introduits dans les cages.

Tenant compte de l’âge, ces alevins déjà semés se nourrissent de la poudre d’alevinage (dont la ration alimentaire est de trois fois par jour) jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge de pré-grossissement, l’âge auquel ils seront nourris des granulés d’1mm de calibre, et l’âge de grossissement auquel ils seront nourris des granulés de 5mm de calibre, a déclaré Ruboneka Landry, Technicien et Consultant en pisciculture.

Il a ensuite signalé que le changement écologique fait aussi parti de nombreuses causes qui peuvent pousser à la mortalité des poissons car ne pouvant pas facilement s’adapter au changement climatique. Toutefois, il est remarquable que certains alevins en pleine croissance développent des mécanismes pour survivre.

Signalons que pour assurer le bon suivi de l’évolution de croissance des alevins dans les deux cages flottantes à Kiniezire, le tri s’effectuera chaque deux mois pour les poissons selon leurs âges et selon leurs sexes ; et cela, pour leur garantir une bonne protection.

Angèle Buke

Cellule de Communication

 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

 

BIENVENUE!

× Besoin d'aider ?