CARITAS DEVELOPPEMENT GOMA
CARITAS DEVELOPPEMENT GOMA

57 jeunes brevetés après 7 mois de formation professionnelle à Minova à travers le programme TUINUKE

19
0 0
Read Time:2 Minute, 46 Second

Après 7 mois de formation en métiers professionnels, la Caritas-Développement Goma clôture les actions de formation en remettant officiellement des brevets à 57 jeunes formés en menuiserie, coiffure et esthétique, Informatique, coupe et couture à Minova le mardi 10 mai 2021, à travers le programme TUINUKE, protection et moyens de subsistance durables, financé par la Caritas Australie.

Les jeunes formés ont été soumis à un jury organisé par les formateurs sous le contrôle de l’Institut National des Pratiques Professionnelles (INPP) afin d’évaluer le niveau d’apprentissage. C’est le moment où les jeunes formés ont pu faire le point sur ce qu’ils ont appris et prouver leurs talents en vue de se lancer dans les jours à venir dans le monde professionnel.

C’est ainsi que, après être évalués, les jeunes ont été couronnés officiellement à travers une remise des brevets par l’Abbé Richard Muhindo, Directeur de la Caritas Goma en présence des autorités locales et des représentants des différentes confessions religieuses.

Ce fut un moment important pour la cité de Minova qui, n’a pas été épargnée par la guerre qui a ensanglanté les provinces de l’Est de la République Démocratique du Congo depuis près de deux décennies. Souvent, les situations d’extrême précarité dans lesquelles les jeunes vivent créent un climat de tensions. Les violences dans certaines cités ont marqué les esprits et ont connu un fort retentissement. Les questions de jeunesse touchent l’ensemble du système éducatif, l’insertion dans la vie professionnelle et au-delà les conditions leur permettant de réaliser leur autonomie. C’est pourquoi les jeunes doivent prendre en considération, mettre en pratique et en valeur la formation qu’ils ont reçu afin des combattre toutes les formes d’antivaleurs, a signalé l’Administrateur du territoire de Kalehe, présent à la cérémonie.

Au cours de ces activités Jeannot Kasa, Coordonnateur du programme TUINUKE n’a pas cessé d’exhorter les jeunes formés de mettre en œuvre l’approche ABCD, qui est une nouvelle méthode basée sur les potentialités et les atouts d’une communauté qui, au lieu de voir les problèmes et les besoins, elle part plutôt de ses propres ressources et arrive à son développement : « Chers jeunes, vous venez d’être formés, vous venez d’acquérir de nouvelles connaissances, nous venons d’investir en vous des connaissances. Vous avez maintenant des compétences, allez les exploiter pour votre intérêt et pour le bien de toute la communauté car vous avez maintenant une base à partir de laquelle vous pouvez voler de vos propres ailes. Les connaissances, les compétences et les aptitudes acquises par chacun de vous perfectionnent non seulement pour le travail, mais aussi pour toute votre vie ».

Signalons que les apprenants ont exposé au public les œuvres qu’ils ont conçues et réalisées pendant les sept mois passés  en formation. Ces actions de formation qui viennent d’atteindre le terme dans toutes les zones d’intervention du programme TUINUKE ne sont pas les dernières. Pour plus d’encadrement et dans l’objectif de promouvoir l’autonomisation et de lutter contre le taux élevé du chômage en encourageant la création de l’emploi, TUINUKE a pensé encore à une nouvelle promotion de formation des jeunes et métiers qui sera mise en œuvre dans un futur peu éloigné.

 

 Angèle Buke

Cellule de communication

 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

 

BIENVENUE!

× Besoin d'aider ?