caritas@caritasdegoma.org

Caritas-Dévéloppement Goma

Main dans la main pour sauver des vies

692 ménages sinistrés de Nyiragongo assistés en vivres et non vivres par la Caritas Goma

 A travers son département des urgences, la Caritas Goma lance une foire de distribution des vivres et non vivres aux sinistrés du volcan Nyiragongo au centre Don Bosco Ngangi, le mardi 31 aout 2021, dans le cadre de son projet Réponse urgence volcan Nyiragongo, financé par CAFOD et LDS.

Dans son souci de pouvoir soulager les souffrances des populations et vu les conséquences néfastes qu’a causée l’éruption volcanique de Nyiragongo, la Caritas Goma lance une foire en distribution des vivres et non vivres en faveur de 692 ménages sinistrés de l’éruption du volcan Nyiragongo spécialement dans les villages du groupement de Mudja et village de Turunga. 

L’ouverture de la foi faite par le chef de chefferie ad intérim en présence des notables des villages concernés, celui-ci profite de cette occasion pour adresser ses compassions aux bénéficiaires tout en les réconfortant malgré le moment difficile qu’ils traversent.

 Au cours des cérémonies, Eddy Yamwenziyo, Coordonnateur des urgences à la Caritas Développement Goma a présenté aux bénéficiaires le coupon de différentes commodités et quantités en expliquant la procédure à suivre pour accéder aux vivres et non vivres dans la foire dirigée. La valeur du coupon en non vivres étant de 53.50$ et celle des vivres 88.50$

Signalons que chaque bénéficiaire recevait au total un coupon équivalent à 142 dollars correspondant à 5Okg de farine de maïs, 25kg de riz, 5 litres d’huile raffinée, 25kg d’haricot, 2 kgs de sel iodé, 3 couvertures, 2 nattes, 1 pagne et 1 seau. La foire s’étant déroulée dans l’enclos des frères de Don Bosco, ceux-ci ont profité de l’expertise de la Caritas Développement Goma pour distribuer aussi 1 casserole, 1 braséro à chaque ménage.

Des cœurs pleins de joie, les bénéficiaires n’ont pas su caché leurs sentiments, c’est le cas de Noëlla Chiza, une maman de 5 enfants qui déclare que : « Je remercie la Caritas, CAFOD et LDS pour leur plus grande générosité faite à notre égard. Je mène une vie difficile depuis l’éruption du volcan Nyiragongo ; non seulement je n’ai pas de lieu d’habitation mais aussi c’est difficile pour moi de trouver à manger. Ma joie est tellement grande de sorte que je manque quoi dire ; car, je ne m’attendais pas à recevoir cette si grande quantité des vivres. J’ai envie d’aller vite préparer et consommer ces denrées avec ma famille. Mes enfants seront heureux de me voir leur apporter à manger ».

Ça fait deux jours que mes enfants et moi n’avons pas trouvé à manger. Je suis vraiment soulagée de voir qu’il y a encore des gens qui se soucient des autres dans ce monde. J’avais tout perdu lors de l’éruption du Nyiragongo, ma parcelle, mes champs, mes bétails et maintenant je n’ai aucune source des revenus. C’est pourquoi c’est trop difficile de trouver à manger pour le moment. Je ne m’attendais pas à toute cette quantité des vivres, pour moi c’est une très bonne surprise, affirme Riziki Borimpa, mère de 7 enfants.

Interviewé par la Cellule de Communication de la Caritas Goma, Eddy Yamwenziyo dévoile son état d’âme : « Mes impressions sont bonnes en voyant cette foule de bénéficiaires satisfaite.  Je trouve que l’intervention se réalise rapidement en faisant recours à la nouvelle technologie du numérique que nous utilisons et le risque de reproduction des vouchers est minimisé car tous les coupons passent au scannage. Et aussi en utilisant les « vouchers commodity » dans une foire dirigée les bénéficiaires ne trainent pas car la ration est déjà fixée.  Pour lutter et prévenir la pandémie à Covid-19, nous avons installé les dispositifs de lavage des mains aux entrées, et les gens se sont vite habitués.  Sur les cartes de distribution étaient inscrits des messages de sensibilisation contre la pandémie covid-19.

Celui-ci conclut la foire par des mots de soulagement adressés aux sinistrés de l’éruption du volcan Nyiragongo.

Angèle Buke

Cellule de communication

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *