caritas@caritasdegoma.org

Caritas-Dévéloppement Goma

Main dans la main pour sauver des vies

Assistance en vivres aux sinistrés de Nyiragongo par la Caritas Goma

Du 22 au 28 aout 2021, à travers son département des urgences, la Caritas Goma lance une foire de distribution en vivres aux sinistrés du volcan Nyiragongo à Kanyaruchinya, dans le cadre de son projet Mount Nyiragongo Emergency Food response, financé par Catholique Relief Services (CRS).

C’est dans le souci de soulager les souffrances des populations que la Caritas Goma lance le lundi 22 aout 2021, une foire de distribution en vivres aux sinistrés du volcan Nyiragongo. Signalons que l’ouverture a été faite par la division des actions humanitaires et solidarité nationale(DIVAH), par le mot de Padet Deo, chef des bureaux chargés des actions humanitaires et partenariat au Tanganyika. Celui-ci lance un mot de réconfort et de soulagement aux bénéficiaires.

 L’administrateur du territoire de Nyiragongo profite de cette occasion à prêter main forte aux bénéficiaires en leur promettant la sécurité et la pacification du territoire de Nyiragongo. Il leur exhorte de bien gérer les vivres qu’ils reçoivent car ils ne sont pas les seuls à être dans ces difficultés, il remercie la Caritas Goma pour cet acte de charité vis-à-vis des sinistrés du volcan Nyiragongo.

C’est après ces deux mots qu’a pris la parole Eddy Yamwenziyo, Coordonnateur du département des urgences à la Caritas Goma qui exhibe à son tour le coupon de différentes marchandises aux bénéficiaires en leur expliquant la manière dont ces coupons seront utilisés.

Pendant ces cinq jours de foire, 36O1 bénéficiaires venant de 9 villages de Nyiragongo (Bushara, Buviro, Rutagara, Vubiro, Kasenyi, Ngangi 1, Ngangi 2 et Kabaya) ont été servis en vivres équivalant à un coupon de 75 dollars. Avec ce coupon, chaque bénéficiaire recevait 35kg de farine, 25kg de riz, 18kg de haricot, 5 litres d’huile et deux sachets de sel.

Passant des nuits à la belle étoile, sans couverture ni nourriture, ces bénéficiaires, ne s’attendant pas à cette si grande surprise, ils n’ont pas su cacher la grandeur de leur joie tout en remerciant la Caritas Goma à travers son bailleur CRS pour le fait qu’ils se sont souvenus d’eux pendant ce moment difficile qu’ils traversent.

D’un air heureux Consolée Katungu, l’une des bénéficiaires s’exprime : « Je dis merci pour l’acte de charité fait à notre faveur. Mes enfants et moi, menons une vie difficile, nous mangeons difficilement car nous avons perdu nos champs et nos activités génératrices de revenu.  Ma joie est énorme car cette nourriture reçue vient nous soulager, aujourd’hui nous allons manger comme les autres. Je dis sincèrement merci à la Caritas Goma ».

Bizimungu Ange, maman de 5 enfants sied d’ajouter : « je suis très heureuse car aujourd’hui je serai rassasiée. Je ne m’attendais pas à recevoir toute cette quantité des vivres. D’ailleurs avant de venir ici j’ai été découragée par certaines personnes avec lesquelles nous vivons dans le camp. Je ne sais pas comment exprimer ma gratitude face à la Caritas Goma de son esprit de charité et son souci de toujours soulager les souffrances des populations ».

Pour Eddy Yamwenziyo, Coordonnateur du département des urgences à la Caritas Goma, il s’agit d’une activité de foire dirigée, une assistance alimentaire aux sinistrés du site de Kanyaruchinya et de Kahembe qui a été estimé à 3601 ménages, qui devraient recevoir chacun 35 kg de farine de maïs, 25kg de riz, 5 litres d’huile raffiné, 1kg de sel et 18 kg de haricot. La rançon a été fixée selon les normes standards du Programme Alimentaire Mondial(PAM) pour réaliser 2100Kcal(kilocalories) et c’est une rançon full, une rançon mensuelle.

Dans un entretien avec la cellule de communication de la Caritas Goma, Eddy Yamwenziyo déclare que : « Mes impressions sont bonnes, vu ce nombre qui est assez important, et puis j’ai trouvé qu’il y avait une orientation des équipes par rapport à la nouvelle technologie, et aussi des processus de système de foire dirigée avec des vouchers comodity où la rançon a été fixée et les bénéficiaires venaient juste retirer ce qui est sur les jetons. Nous avons trouvé d’une manière particulière mettre en place un système de lutte contre la pandémie Covid 19 et les gens se sont vite habitués ».   

Celui-ci conclut la foire par des mots de soulagement adressés aux sinistrés de l’éruption du volcan Nyiragongo.

Angèle Buke

Cellule de communication/Caritas Goma

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *